Archive pour le mot-clef ‘olivier mevel’

La prospective et les signaux faibles

Le 04 septembre 2010, par Jean-Jacques URVOY
positive aussichten

Aider l’entreprise à s’identifier dans le futur pour mieux appréhender demain. Par ces temps complexes, il est souvent utile de voir plus loin. C’est ce que propose Philippe Cahen, dans une approche prospectiviste.

La prospective nécessite d’abord de synthétiser des connaissances sociétale, économique, technologique, environnementale, politique, pour projeter les connaissances sur le futur du domaine de l’entreprise. Ainsi, une étude prospectiviste propose-t-elle les ruptures nécessaires, en évitant le conformisme. Elle construit les scénarii de demain. Lire la suite…