Archive pour le mot-clef ‘innovation’

L’innovation : une autre façon de voir l’entreprise

Le 02 mars 2014, par Jean-Jacques URVOY
innovation

Facile à dire : l’innovation repose sur une idée originale, pour laquelle il faut faire appel à des ressources internes et externes à l’entreprise. U/C Consultants présente la particularité de disposer de deux expertises :  une expertise management pour solliciter les ressources internes ; et une expertise innovation et design, depuis plus de vingt ans.

Le management  d’une entreprise ou d’une institution intègre désormais, de façon incontournable, la volonté d’un état d’esprit « créatif », propice à l’innovation de produits et de services. Tous les secteurs sont concernés, la banque comme l’alimentaire, le luxe comme le jouet. Mais l’on ne se déclare pas du jour au lendemain une entreprise innovante. Lire la suite…

Innovation : 2013 sera l’année du digital

Le 16 décembre 2012, par Jean-Jacques URVOY
Les applications Apple

L’innovation en matière de produits et de services constitue désormais l’un des moteurs des marques et des enseignes, quelle que soit la taille de l’entreprise. Les marques installent des valeurs, un positionnement, une identité, projettent des nouveaux produits et services en tenant compte du digital. C’est ce que devront désormais comprendre les entreprises pour «alimenter » leurs marques et les faire perdurer. Innover, c’est montrer que la marque est bien vivante et que l’entreprise sait créer de la valeur par l’innovation. Face à un public averti et une concurrence effrénée, l’innovation est nécessité pour les marques. Innover. Ou disparaître. C’est là que le design entre en jeu.

Le design était au départ source d’invention et d’innovation identifiées par des marques Lorsqu’on parlait encore d’arts et de métiers, d’esthétique et de fonctionnalité, on parlait au moins de « fonction », qui était au centre des projets d’innovation. Cette « fonction », défendue par un designer comme Victor Papanek, était centrale pour l’innovation. Et à force de considérer le design dans sa seule dimension esthétique au service de la stratégie de marque, les gestionnaires de marques n’ont-ils pas oublié l’innovation ? Et n’oublient-ils pas actuellement la révolution digitale ? Lire la suite…

Internet, e-commerce et packaging

Le 29 février 2012, par Jean-Jacques URVOY
QR Product Code on Box for Scanning Barcode

La nouvelle édition de « Packaging, du concept au consommateur » (Eyrolles Ed.), écrit avec Erwan Le Nan et Sophie Sanchez, tient évidemment compte de la communication digitale. A La simple agence, nous étudions le packaging, en tant support premier des dispositifs digitaux. Extrait en avant-première du chapitre « Internet et packaging ».

Après quelques années de mise à l’épreuve, le commerce électronique confirme son rôle clé au cœur de la consommation. L’ensemble des sites de vente en ligne a progressé de 23 % sur un an (3e trim. 2011 vs 3e trim. 2010, selon la Fédération du commerce et de la vente à distance). Lire la suite…

Packaging: les tendances lourdes

Le 28 janvier 2012, par Jean-Jacques URVOY
mobile

Les tags type Mobiletag vont, jour après jour, apparaître sur les packagings. L’impérieuse nécessité de préserver la planète fait qu’il y aura de moins en moins de surfaces graphiques d’expression. Le discours du packaging, les allégations, alertes, labels,… risquent alors de migrer sur les iPhone, sorte de  cinquième face du packaging !  Vous pourrez aussi découvrir notices et modes d’emploi sur votre mobile. Le packaging ne sera plus le même dans cinq ans. Tendances lourdes.

La tendance du digital est forte sur le packaging. Forte de son expertise en design et branding, croisée avec sa vocation digitale, La simple agence étudie l’avenir digital du packaging. Mais cette tendance n’est pas la seule : le packaging s’adapte aussi aux typologies de consommateurs. La famille type père-mère-2 enfants, disparaît progressivement. Lire la suite…

Histoire de marques de distributeurs 2/2

Le 03 décembre 2011, par Jean-Jacques URVOY
boisson système U

Carrefour a donc ouvert une voie, et les autres ont suivi. J’ai ensuite travaillé pour Intermarché dans une agence que j’ai créée, Le Clan Design, la première en France équipée d’informatique de création, en 1987. Pour les MDD, c’était souvent une demande d’approche des codes de la marque nationale référente.  Aussi, les  marques nationales remaniaient-elles leurs packagings pour réagir. et il a fallu à un moment donné traiter les packagings extrêmement rapidement: cela a correspondu à l’arrivée de l’informatique en création packaging, en 1986, au Clan Design.

Et puis j’ai vu arriver le lancement de la Marque-Repère  chez Proximité/BBDO (j’avais alors vendu mon agence au 1er groupe américain de communication et au 5ème groupe français), idée de l’agence somme toute géniale. Or, la marque-repère n’a pas été bien comprise à l’époque (1994) : qu’est-ce que cela voulait dire ? Comme les autres, elle s’est mise à approcher les codes packagings des marques nationales. En 1995, j’ai  travaillé avec Système U, et cette année-là,  jusqu’en 1998, il y a eu une prise de conscience des enseignes de la nécessité de se démarquer, et c’est comme cela que j’ai amené la notion de « valeur ajoutée » en packaging MDD. Lire la suite…

Designers, un peu d’ambition!

Le 05 juin 2011, par Jean-Jacques URVOY
innovation

L’urgence à agir devrait nous appeler à plus d’innovation, de création. Le design, au sens large du terme: organiser des signes, concevoir, innover,… devrait être un outil privilégié tant pour les PME que pour les grandes entreprises. Mais las… Coincées entre de grandes innovations mondiales comme l’iPhone et la nécessité de parer au plus pressé, les entreprises innovent très peu. Voilà la vérité.

Le développement soutenable, qui devrait être au centre de tout projet, demeure encore pour nombre d’entreprises au mieux un sujet de petit-déjeuner, au pire une exposition dans un musée. La notion d’innovation n’est pas comprise. On n’innove pas en changeant la couleur d’un produit ou en renommant un service existant. Mais qu’est-ce qu’une véritable innovation? Lire la suite…

Marque, enfant et prospective

Le 04 mars 2011, par Jean-Jacques URVOY
enfant 100ème article

Au début des années 70, Alvin Toeffler, un sociologue américain, imaginait pour les enfants du 21ème siècle, un univers alvéolé, mais n’avait pas prévu Internet parce qu’Internet était imprévisible. Il en va de même pour la chute du mur de Berlin, le 11 septembre et la révolution des peuples, aujourd’hui, dans les pays arabes.  Ce qui n’empêche pas d’imaginer des scénarios pour l’avenir, ce qui est le travail du consultant. Un peu de prospective pour ce 100ème article!

Aujourd’hui, nous ne connaissons pas encore les évènements sociétaux, ni les innovations qui pourraient radicalement changer l’environnement de l’enfant, les relations avec sa famille, la façon dont il vivra avec les autres, dont il acquerra des connaissances. Parler d’enfant, c’est autant parler de famille, d’adulte. Dans une génération, nous pouvons imaginer deux scenarios pour la famille: une famille qui redevient traditionnelle, avec le retour de la femme au foyer, le retour de l’autorité parentale. Ou au contraire, une famille éclatée. Selon les cas, les acteurs des marques pour l’enfance, tous secteurs confondus, opèreront très bientôt différemment, tant en design de services qu’en innovation produit. Lire la suite…

La marque et le nœud papillon

Le 14 septembre 2010, par Jean-Jacques URVOY
pâtes

Il y a peu de chances que le nœud papillon en bas à gauche passe les tests consommateurs parce qu’un nœud-papillon-c’est-jaune-et-noir-comme-les-trois-autres-ou-que-on-est-tous-d’accord, mais il y a des chances pour que ce soit le nœud en bas à gauche qui soit acheté vraiment.

2011 sera une année où on osera! Par nécessité. Face à des offres produits ou services qui se ressemblent et dont les avantages les uns par rapport aux autres sont peu évidents, on ne perçoit plus qu’un paysage de marques et de produits monotone. Seule l’innovation et la différenciation paieront.

Les marques, en temps de crise, ont tendance à se figer. Le marketing ose moins. On ne joue plus sur la différenciation mais sur le conformisme. Alors en matière de design, de communication, de politique de marque, de création d’évènements, de concept de magasin, osons, osons!


La marque et l’œuf

Le 14 septembre 2010, par Jean-Jacques URVOY
eier

Il y a peu de chances que cet œuf rose passe les tests consommateurs qui voudront un œuf bleu parce que tous-les-œufs-sont-bleus-et-bien-rangés-et-qu’ils-sont-plus-nombreux, mais il y a des chances qu’il ait du succès.

2011 sera une année où on osera! Par nécessité. Face à des offres produits ou services qui se ressemblent et dont les avantages les uns par rapport aux autres sont peu évidents, on ne perçoit plus qu’un paysage de marques et de produits monotone. Seule l’innovation et la différenciation paieront.

Les marques, en temps de crise, ont tendance à se figer. Le marketing ose moins. On ne joue plus sur la différenciation mais sur le conformisme. Alors en matière de design, de communication, de politique de marque, de création d’évènements, de concept de magasin, osons, osons!

La marque et le citron

Le 14 septembre 2010, par Jean-Jacques URVOY
unique lemon among many oranges

Il y a peu de chances que ce citron plaise lors de tests consommateurs parce que les consommateurs voudront des oranges-toutes-les-mêmes-et-bien-alignées, mais il y a des chances que ce citron soit plus acheté que toutes les oranges.

2011 sera une année où on osera! Par nécessité. Face à des offres produits ou services qui se ressemblent et dont les avantages les uns par rapport aux autres sont peu évidents, on ne perçoit plus qu’un paysage de marques et de produits monotone. Seule l’innovation et la différenciation paieront.

Les marques, en temps de crise, ont tendance à se figer. Le marketing ose moins. On ne joue plus sur la différenciation mais sur le conformisme. Alors en matière de design, de communication, de politique de marque, de création d’évènements, de concept de magasin, osons, osons!