Qu’est-ce que le bonheur intérieur ?

 dans la catégorie Psy

Lorsqu’on parle ici de bonheur intérieur, on ne parle évidemment pas de ces joies passagères, de ces petits bonheurs qui, toutefois, sont nécessaires et contribuent à vivre.

Il ne s’agit pas d’état passager que nous ressentons lorsque l’on vient d’apprendre une bonne nouvelle, que l’on vient de réussir un examen ou lorsqu’on reçoit un cadeau.

Le bonheur, le bonheur durable, c’est le bonheur intérieur :  une réalité d’amour de soi-même, de ce qui est autour de nous et de ce qu’on a à sa disposition.

S’aimer soi-même, donc, avec douceur et sans critique permanente et négative ; aimer ses proches, ses amis, et l’autre en général ; et aimer sa maison, ses objets, ses livres, sa voiture.

Le bonheur dépend de la façon dont nous nous pensons nous-même, dont nous pensons notre environnement et nos proches.

Contrairement à la joie, le bonheur est moins extériorisé. Il est de l’ordre de l’intime, de l’apaisement profond de soi-même. Il est ressenti, alors que la joie est plus spontanée. C’est un état plus qu’une manifestation passagère.

Le bonheur se construit, et la psychanalyse y contribue.

On décide d’être heureux un jour en ouvrant des portes, en coupant des branches mortes qui nous paralyse.

Recommended Posts

Laisser un commentaire

passage