Packaging: les tendances lourdes

Le 28 janvier 2012, par Jean-Jacques URVOY
mobile
0 Flares 0 Flares ×

Les tags type Mobiletag vont, jour après jour, apparaître sur les packagings. L’impérieuse nécessité de préserver la planète fait qu’il y aura de moins en moins de surfaces graphiques d’expression. Le discours du packaging, les allégations, alertes, labels,… risquent alors de migrer sur les iPhone, sorte de  cinquième face du packaging !  Vous pourrez aussi découvrir notices et modes d’emploi sur votre mobile. Le packaging ne sera plus le même dans cinq ans. Tendances lourdes.

La tendance du digital est forte sur le packaging. Forte de son expertise en design et branding, croisée avec sa vocation digitale, La simple agence étudie l’avenir digital du packaging. Mais cette tendance n’est pas la seule : le packaging s’adapte aussi aux typologies de consommateurs. La famille type père-mère-2 enfants, disparaît progressivement.

Les marques opèrent chirurgicalement par typologie : les seniors, même si leur pouvoir d’achat s’est érodé au cours des dernières années. Les ados, avec des packagings modulables et nomades. Le discours packaging est adapté, et tient compte de la famille recomposée, de l’homme en tant qu’acheteur, des cibles gays et femmes toujours jeunes.

Pour créer de tels packagings, les tableaux de bord marketing sont désormais plus pointus. La concurrence est mondiale, les banques de données packaging s’organisent pour mieux  repiloter les images, en permanence. Les matériaux, les volumes des contenants, l’habillage graphique : plus rien ne  sera jamais figé. Il est toujours question d’actualiser le produit, le mettre dans l’air du temps, sans pour autant lui faire perdre ses racines. D’apporter une valeur ajoutée, comme une meilleure stabilité, une meilleure prise en main, ou un matériau écologique.

Autre tendance, autre constat : les packagings ne mentent plus. Les allégations douteuses ou inutiles, les faux labels, les informations qu’à l’évidence on veut cacher, la tendance est à l’information vraie. Les consommateurs n’attendent plus des marques qu’elles leur mentent. Au contraire, ils attendent d’elles un engagement vrai vers le développement durable, preuves à l’appui : nouveau matériau, indice de bilan carbone, destructibilité. Le packaging devient un support de confiance.

Fini aussi le cycle des fausses innovations packaging. Les innovations recyclées, le consommateur en est lassé. Il n’attend plus forcément d’innovations, sauf celles qui amèneraient de vrais services, adaptés aux modes de vie d’aujourd’hui. Il attend plus qu’on lui dise la vérité.

Et si la conception des nouveaux packagings était un indicateur écologique… ou de déconsommation ?

 

Photo: iTunes Apple

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

3 commentaires

  1. Urvoy dit :

    … du moins pas maintenant!

  2. Gagnez de l’argent sur Internet, facilement sans bouger de votre domicile !

    Recevez plusieurs fois par jour des sommes de 208 € et plus, sur votre compte.

    Inscription totalement gratuite – Formation gratuite !

    http://www.finance-mondiale.com

    Inscrivez-vous vite !

  3. Vallier dit :

    L’avémènent du packaging digital, la cinquième face de l’emballage!

Laisser une réponse