LEGO dans la cour de récré

Le 11 février 2011, par Jean-Jacques URVOY
Capture d’écran 2011-02-11 à 17.17.34
0 Flares 0 Flares ×

La cour de récré est probablement l’un des médias les plus secrets et les plus pertinents pour encourager le lancement de jeux, de jouets, de livres, de films, au point de parler de « phénomène de cour de récré ».  Un lieu que voudraient bien investir les marques de jeu et de jouets… à condition de le comprendre.

Le phénomène Pokemon (les cartes), puis le phénomène Bakugan (une sphère emprisonne un élément différent à chaque fois, qui apparaît lorsqu’on la fait rouler sur une carte): dans les deux cas, la cour de récré a été le média initial. Aujourd’hui, LEGO, après avoir étudié le phénomène, investi ce « média » et lance LEGO NINJAGO. Succès garanti.Un phénomène type « cour de récré »  ne se crée que si, au même instant, un enfant constate une occurrence de jeu de la part d’autres enfants, sur plusieurs lieux : la cour de récré, mais aussi à domicile, sur des lieux d’activités comme les clubs de sport,… .

Un phénomène nouveau ne se crée pas tout seul. On ne sait pas toujours qui se trouvait là, e premier, pour l’initier. Les marques de jeux et jouets utilisent alors des « ambassadeurs » (dans les centres de loisirs, les clubs pour enfants, …) : ce sont les premiers enfants à jouer, lesquels vont en parler de façon positive à leurs copains… qui deviendront eux-mêmes ambassadeurs du jeu en question. Ce processus fait appel à du bouche à oreille, et les enfants croient parfois plus leurs amis que leurs parents ou la télévision ! Les jeux qui marchent dans les cours de récré sont plutôt  joués « en cachette » des parents. Ce sont des « jeux nomades » : on peut les emmener partout, parfois à collectionner. Il y a presque un phénomène d’addiction dans ces jeux : on a envie de plus en plus jouer, car il faut rechercher un trésor, un signe, une carte qu’on n’a pas encore.

Le coût d’un tel jeu est faible au départ. Cependant, le plaisir de jouer s’amplifie si l’on détient plusieurs jeux. D’où parfois le mécontentement des mères, qui s’aperçoivent le prix payé au bout d’une dizaine d’achats !

LEGO NINJAGO joue à la fois sur le registre des cartes, du personnage à construire (restant ainsi dans son cœur de métier: la construction, la brique) et une toupie. A suivre…

Toute image © LEGO

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse