Je suis masculin et féminin.

Le 08 janvier 2012, par Jean-Jacques URVOY
mars vénus
0 Flares 0 Flares ×

J’ai été invité, ce week-end, voir la pièce « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » au théâtre du Gymnase. On aurait cru un cours de marketing, mais cette pièce est drôle. Elle parle de la différence entre les hommes et les femmes. On rit jaune parfois. Le comédien, Paul Dewandre, est en fait un ancien formateur. Il a lu le livre  éponyme de John Gray, et il a décidé d’en faire une pièce. On passe du rire à l’émotion, du très sérieux à l’ambiance pesante. Les critères de distinction sont établis au fur et à mesure de la pièce. Surprise.

Les critères sont caricaturaux. Le masculin est dans l’action, le féminin dans l’être. L’un parle des faits, l’autre de ressenti. A la compétence du masculin, on oppose les émotions du féminin. L’un ne voudrait résoudre ses problèmes que seul, l’autre, le féminin, aime parler des problèmes. Si le masculin pense d’abord à satisfaire ses besoins façon pyramide de Maslow, le féminin pense d’abord à satisfaire le besoin des autres. A séquentiel (le masculin ne peut ouvrir qu’un dossier à la fois), on oppose le multi-tâches.

Le masculin s’affirme comme routinier aors que le féminin aime la variété. Enfin, le masculin veut être reconnu comme un individu unique, le féminin comme faisant partie d’un tout.

Cette pièce se joue depuis plusieurs années, et une tournée est programmée pour chaque jour en 2012. Parfois, les termes masculin et féminin sont remplacés par homme et femme. L’auteur précise que les hommes aiment les femmes qui leur donnent confiance et leur communiquent des marques d’appréciation. Les femmes, elles, attendent des hommes des attentions et de la compréhension.

Mais il conclut que hommes et femmes feraient bien de mélanger ce qui les caricaturent. Le marketing enferme, comme il s’enferme dans les CSP, comme il décide que les filles jouent à la poupée et les garçons avec des voitures de pompiers, comme il continue de vivre sur le schéma du couple marié-deux enfants. Et nous avions cru à cette pièce. Le malaise se lève alors: les qualificatifs masculins et féminins, mélangés, font qu’on peut être un homme en étant dans l’être, en exprimant même ses sentiments,  ses émotions, en résolvant ses problèmes seul, en pensant aux autres, en ayant plusieurs tâches simultanément. On peut être un homme ou une femme en étant hétérosexuel, homosexuel, ou bisexuel.

Les humains du XXIème siècle iront tous au paradis, mais oui.

 

©Photo Jean-Jacques Urvoy Le tableau résumant la différence entre le masculin et le féminin.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse