Etre ou ne pas être journaliste digital

Le 16 mai 2012, par Jean-Jacques URVOY
Capture d’écran 2012-05-16 à 11.44.13
0 Flares 0 Flares ×

Appréhender la stratégie éditoriale intégrant les « nouveaux médias », développer une stratégie de recherche de veille sur le web, optimiser les outils images, adapter les techniques d’écriture journalistique à une diffusion multicanal sur les nouveaux médias … voici quelques thèmes abordés lors du cycle certifiant « Journaliste digital », organisé par IPJ, Institut Pratique du Journalisme Paris-Dauphine, et Stratégies Academy. Au-delà d’un cycle certifiant, une nécessité.

L’intégration du digital au métier de journalisme, la maîtrise des outils multimédias pour enrichir le contenu éditorial, l’intégration dans le nouveau paysage média: un défi pour les journalistes et tous ceux qui n’ont pas pris le train en marche.

Le cycle, bien construit, propose de développer ses compétences et d’intégrer les nouvelles pratiques journalistiques. Le Parisien, qui m’avait invité avec mon associé  Styven Charton lors du récent lancement des applications  leparisien.fr, avait bien anticipé cette nécessité nouvelle. Car n’est pas Yann Savidan, Laurent Suply ou Gilles Payet qui veut.

Les acteurs de ce cycle sont nombreux, et parmi eux Erwann Gaucher, que Jegoun m’a encouragé à suivre sur Twitter, consultant pour France Télévisions et professeur à IPJ. Pascal Guénée, qui dirige IPJ depuis dix ans, et qui travaille au renforcement des enseignements nécessaires au métier de journaliste.

IPJ est le pôle Journalisme de l’Université Paris-Dauphine. A  La simple agence, nous avons fait évolué son identité visuelle suite à un audit sur les valeurs du journalisme.

Si, si. Le journalisme a encore des valeurs.

Pour assister au cycle certifiant « Journaliste digital », contactez Stratégies Adacemy (téléphone: 01 46 29 23 81, Service clients des formations chez Stratégies)

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse