Archive pour la catégorie ‘Marketing’

Les Français préfèrent l’eau du robinet à l’eau en bouteille

Le 09 avril 2015, par Jean-Jacques URVOY
goutte canalisation eau

Les Français semblent avoir pris conscience, en 2014, de leur responsabilité quant à l’eau, en général : ne pas laisser couler l’eau du robinet, préférer une douche à un bain, etc. Il aiment l’eau du robinet, qu’ils semblent préférer, pour leur consommation, à l’eau en bouteille.

Pour 60% des Français, l’eau du robinet est aimée « parce que c’est pratique à la maison ». Ce chiffre augmente de 5 points par rapport à 2013. La situation économique justifie en partie, pour les Français, le fait de boire de l’eau du robinet : 56 % la boivent « parce qu’elle est moins chère ». La qualité sanitaire est essentielle (40%), mais c’est l’absence de conditionnement constitue également une raison importante pour 31% des Français. Lire la suite…

Le blog d’entreprise : un outil incontournable ?

Le 20 mai 2014, par Jean-Jacques URVOY
le blog est-il utile ?

Toutes les entreprises ne disposent pas d’un blog. Et pourtant, un blog est utile à expliquer une entreprise, une institution, et comment elle travaille. Il ajoute, sous une forme différente, des pages web de contenus à des outils déjà existants. Il peut être intégré ou non au site web. Au fil des semaines, il rend compte de l’activité en cours, détaille un pan de l’histoire de l’entreprise, zoome, approfondit. Et surtout, il humanise le discours de l’entreprise ou de l’institution.

Le blog rend compte de ce qu’est une entreprise ou une institution

Le blog des Maçons Parisiens, par exemple,  permet de découvrir leur histoire, parfois la petite histoire. Puisque l’entreprise dispose d’une forte spécificité : la constitution en coopérative, le blog explique rappelle aussi ce statut particulier. L’entreprise, constituée dès sa naissance en coopérative, sera pionnière dans l’utilisation du béton armé en région parisienne : le blog parle donc du béton armé à ses clients.

Depuis leur fondation en 1930, Les Maçons Parisiens ont établi des chantiers un peu partout dans Paris et, plus largement, dans la région parisienne. Tout doucement, Les Maçons Parisiens ont aussi accompagné l’histoire de Paris. Une construction s’ancre dans une vie de quartier : Les Maçons Parisiens rendent donc souvent compte, dans leur blog, de l’histoire du quartier où le chantier est achevé, ou de l’histoire d’un monument de Paris : la Galerie Vivienne, l’Institut du Monde arabe, le pont Alexandre III,  la tour Saint-Jacques, le Panthéon, le Sénat, le stade de France …

Le blog est à la fois un outil d’actualité et d’approfondissement

Le blog du Centre d’information sur l’eau, tenu par son  directeur général, Marillys Macé, rend compte de l’actualité (« Les Français et l’eau », étude TNS récurrente, sous forme de baromètre annuel, très attendue des professionnels) et du fond (comme « Les textes fondateurs de la politique de l’eau en France »). Il est un complément au site Internet associé.

Un nombre d’articles de blog minimum est requis

Pour maintenir a minima une « neutralité Internet » ou accroître sa « bonne réputation », un nombre d’articles minimum est nécessaire, de 5 à 12 par mois. Ces articles sont liés à une politique de mots-clés, lesquels seront donc référencés naturellement. Ce qui n’empêche pas des opérations digitales annexes : campagne Google Adwords, campagne blogueurs, etc., et des opérations croisées, inscrites dans un mécanisme digital plus complexe.

Des effets difficilement mesurables, mais réels

Les entreprises qui disposent d’un blog le savent bien : ce n’est pas en trois mois que le blog peut avoir des effets. Mais peu à peu, un « courant » passe entre les cibles du blog (BtoB ou BtoC), et l’entreprise ou l’institution n’est plus vue de la même façon. Le blog humanise l’entreprise. Les dirigeants aussi le savent bien : ils ne sont plus vus de la même façon !

Et si, outre celui de votre entreprise, vous ouvriez votre propre blog ?

 

 

 

Van Gogh fait son marketing

Le 31 mars 2014, par Jean-Jacques URVOY
Sur les pas de van Gogh

L’Auberge Ravoux, achetée il y a plusieurs années par Dominique Janssens, propriétaire du lieu, bat son plein. Au 1er étage, la chambre de van Gogh. Et au Rez-de-Chaussée, la salle à manger. Cela tombe bien : du 5 avril au 31 août, la saison culturelle d’Auvers-sur-Oise est dédiée à Vincent van Gogh.
« Sur les pas de Van Gogh » est déjà un parcours tout autour de l’Auberge. On y retrouve les champs que Van Gogh aimait peindre dans les dernières années de sa vie. C’est aujourd’hui le nom de ce temps fort, soutenue par le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France (CRT) et en partenariat avec l’Institut Van Gogh. Lire la suite…

Design packaging : qui choisir comme prestataire ?

Le 30 mars 2014, par Jean-Jacques URVOY
packaging Eyrolles Ed.

Si une petite entreprise sous-traite son design packaging, une grande entreprise a toujours la possibilité de l’intégrer. Le principal inconvénient est toutefois l’absence de renouvellement d’idées, donc d’innovation. Les autres inconvénients sont l’investissement en hommes et en matériel. Alors, qui choisir à l’extérieur ?

À un moment donné, toutes les entreprises que nous connaissons ayant intégré le design packaging hésitent à retravailler avec une agence, laquelle amène un souffle certain dans la production d’idées et de solutions. Lire la suite…

La protection juridique des packagings

Le 10 mars 2014, par Jean-Jacques URVOY
structure packaging fleury michon

 

A paraître dans le prochain numéro d’Etik et Pack, ma prochaine rubrique : la protection juridique des packagings. Rien ne sert de courir après de nouveaux systèmes de conditionnement, de nouveaux graphismes, sans protéger juridiquement ce que l’on crée. Ayez les bons réflexes et déposez juridiquement ce que vous inventez. Pour ne pas vous mordre les doigts après !

On ne pense pas toujours à le faire. Et pourtant, les noms et les graphismes de marques se déposent, de même que les structures packaging ou les systèmes de conditionnement. Lire la suite…

Peut-on être consultant et formateur ?

Le 02 février 2014, par Jean-Jacques URVOY
U:C consultants

C’est un peu le débat sur le cumul des mandats : peut-on être consultant et formateur ? Bien sûr que oui. Chaque cas traité en consulting est, à terme, un cas forcément actualisé.  U/C Consultants (anciennement URVOY Conseil) intègre ou fait appel à plusieurs consultants en marketing,  les études qualitatives et quantitatives, sémiologiques et symboliques. Et, régulièrement des sessions de formation liées aux expertises suivantes : la marque, le conseil éditorial et la production de contenus, le design, le packaging, les dispositifs de communication et la communication digitale.

Nous intervenons en formation continue (NOEMA, qui regroupe Rouen Business School et ESC Reims), à l’ESC Dijon, l’ECV, ou encore le CEPE. Ou directement en entreprise, comme récemment Unither Pharmaceuticals ou Le Centre d’information sur l’eau. Demandez le programme. Lire la suite…

L’avenir du packaging exige des adaptations

Le 17 octobre 2013, par Jean-Jacques URVOY
http://www.ecocitizenaustralia.com.au/biodegradable-packaging/

En avant première, ma rubrique du prochain Etig&Pack !

Les plus grandes marques adaptent leurs packagings au pays, et bientôt à la ville de commercialisation. Par ailleurs, la biodégradabilité, la recyclabilité, la diminution du poids, la réduction de la taille des emballages, l’emploi d’éco-recharges et l’élimination des suremballages constituent les principales revendications des utilisateurs (1).  Décidément, les industriels et les équipes marketing ont du pain sur la planche. 

Le phénomène d’internationalisation des marques n’est pas nouveau. Les exemples de marques mondiales ne manquent pas, quels qu’en soient les secteurs : Coca-Cola, Bic, Scotch, Renault, Heineken, McDonald’s, Carrefour, Cartier, Swatch, Évian, Danone,… Ces marques ont réussi à s’imposer mondialement en créant un consensus dans la vision et dans les valeurs de leur marque. Lire la suite…

Le symbole, clé pour créer un logotype

Le 18 septembre 2013, par Jean-Jacques URVOY
veolia_eau_logotype

Nombreux sont les designers ou hommes de communication qui auraient voulu  bâtir la pyramide du Louvre. Ou être  graphologue, parce que décortiquer l’écriture et passer, en fait, de l’objet au sujet est une gymnastique quotidienne. De la même façon, pour la gestuelle humaine et la physiognonomie, science qui, d’après les traits de visages, le corps, les gestes, donnent des indications sur le caractère. Il y a un lien entre tout cela : le symbole !

On peut croire que travailler en agence de publicité consiste en des  tournages de films avec mannequins, soirées, et le reste. Mais après cela, voilà l’analyse de l’image, et le pourquoi du comment se révèle. Lire la suite…

Le packaging, entre innovation et écologie

Le 16 septembre 2013, par Jean-Jacques URVOY
rians_innovation

Écologie, e-commerce, mondialisation, le packaging s’adapte dorénavant aux mutations de la société et aux nouvelles exigences des consommateurs. Les greenfluencers, ces consommateurs soucieux des problématiques environnementales et considérés comme une référence auprès de leur réseau (ils seraient près de 12 000 aux États-Unis) seraient capables via les réseaux sociaux, d’influencer positivement ou négativement les ventes d’un produit.

Le réseau social Newmanity en est un exemple, qui s’est créé il y a un an maintenant et qui prend la parole sur tous les aspects de la vie citoyenne. Face à ces « greenfluencers », les entreprises ne peuvent rester indifférentes et doivent manier avec grande précaution leur « communication verte ». Lire la suite…

Attention au changement de packaging

Le 13 septembre 2013, par Jean-Jacques URVOY
lineaire_americain

Quand doit-on changer de packaging ?  Un packaging ne s’improvise pas, et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 30 % des innovations ne s’installent pas et sont finalement retirées du marché en moins d’un an, selon une enquête TNS Secodip, ce qui incite à l’innovation perpétuelle.

Mais attention : s’il est possible de changer un film publicitaire, l’évolution d’un packaging demande certaines précautions pour ne pas perdre de ventes. Ainsi, la marque de pâtes Rivoire & Carret, en 1993, voulant opérer un changement radical de son système signalétique, perdit des parts de marché. Cela fut probablement dû à ce changement brutal. Aperçu. Lire la suite…