The Facebook et Googleplex

Le 16 juillet 2011, par Jean-Jacques URVOY
facebook-google
0 Flares 0 Flares ×

C’est Sean Parker, le créateur de Napster, actionnaire de facebook, qui avait suggéré à Mark Zuckerberg de supprimer le « the » avant le nom facebook. facebook est une marque simple: pas de symbole, une seule couleur, la plus reposante, le bleu tendance Klein. Elle s’écrit sans majuscule (au risque de passer pour un traître). Seule la typographie la fait reconnaitre. L’identité a changé il y a deux ans, dans une continuité graphique remarquable.

Au début, la mission machiste de The Facebook était de noter les filles des grandes universités américaines. Puis de créer du lien en un lieu: un site incroyable, destiné à rassembler d’abord les étudiants d’Harvard, de Boston, puis de Cambridge, dépassant ainsi les USA. Il y a un côté agaçant chez Mark Zuckerberg. En 2003, il créait sa marque et imaginait un réseau dont il voit toujours les limites et les développements, même si Google, avec Google+ semble inquiétant.

Google, justement, vient de « googol » en anglais (gogol  signifiant 10 puissance 100 — je ne trouve pas les puissances, tiens, sur cet ordi), Dès 1997, Larry Page créa ce nom de marque. La légende de la création des noms de marque n’épargne pas Google, comme les marques plus traditionnelles, comme Lacoste (crocodile des fonds de courts ou amoureux de safari?) ou Lesieur (l’origine de la signification la signification du symbole fait toujours couler beaucoup d’encre). Larry Page voulut déposer en fait Googleplex, mais un de ses collaborateurs aurait déposé Google, plus mémorisable.

Les idées comme facebook ou Google sont rares (« Une toutes les deux générations », dit Sean Parker dans « The social Network »).

Eh bien moi, j’en ai eu une cette nuit et je cherche un développeur!

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse