Jeu télé et jeu de scène : Jacques Antoine et Pierre Mondy

Le 15 septembre 2012, par Jean-Jacques URVOY
schmilblick1
0 Flares 0 Flares ×

Le créateur de jeux télévisés et radio, Jacques Antoine, vient de mourir. On se souvient du « Schmilblick » et de « Fort Boyard ». Il aura inventé, entre 1950 et 1990 plus de 150 jeux qui ont marqué la culture populaire française : « La Tête et les Jambes », « La Chasse aux trésors », « le Francophonissime », « Une famille en or ». C’est lui qui a pu me donner l’envie, à un moment donné, de travailler pour des marques de jeux et jouets. Autre jeux : ceui du théâtre. Pendant l’écriture de ce billat, j’apprends la mort de Pierre Mondy.

Concevoir des jeux TV, c’est un métier entre l’artistique et la réunion d’un public. Jacques Antoine a de qui tenir. Petit-fils d’André Antoine , fondateur du Théâtre Antoine, il a debuté à la radio avec Pierre Bellemare sur Europe 1, puis, à la télévision, « La Tête et les Jambes « , « Le Schmilblick  » (1969).

Jacques Antoine est  le scénariste du film « la Vache et le Prisonnier « , réalisé Henri Verneuil, avec Fernandel. Pierre Bellemare disait de Jacques Antoine qu’il était « l’homme le plus novateur que nous ayons eu en ce métier après la guerre ». Il aura apporté à la télévision, sans jamais se galvauder dans des jeux vulgaires.

Pierre Mondy, quant à lui, c’est tout autre chose. Les plus jeunes ne retiendront que son rôle-titre dans Les Cordier, juge et flic. Mais il a auparavant 50 ans de cinéma et presque autant de théâtre comme acteur et comédien. Acteur faussement pressé, metteur en scène surtout, lui dont la dernière mise en scène remonte au Théâtre des Variétés avec Remue-Ménage en 2003.

Wikipedia est déjà à jour, 1 heure après la nouvelle de leur mort. Etonnant, non ?

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse