Tintin, le premier smiley

Le 26 juillet 2012, par Jean-Jacques URVOY
TINTIN SMILEY
0 Flares 0 Flares ×

Wikipedia  affirme que c’est dans le New York Herald Tribune que le « Smiley » (visage rond, jaune, avec un sourire  et deux points pour les yeux) apparaît pour la première fois en 1953. Non. Le smiley (émoticône en français académique) a été créé par Hergé. En effet, dès le départ (prépublication de « Tintin au pays des Soviets » dans Le Petit Vingtième, en 1929), le visage de Tintin apparaît comme un smiley. De l’anglais « smile », sourire, le smiley passe d’une tête ronde humaine à un signe plus conventionnel: :- ) ou : ). Les deux se réunissant en :) sous WordPress, que j’utilise pour ce blog. Actuellement, le smiley se décline dans toutes les émotions. Exemples.

Le visage de Tintin, c’est un cercle, un point pour le nez et une bouche. La houpette, seule, confère une identité. Le smiley sourire est rajouté pour calmer un propos, pour dire qu’on plaisante, pour traduire le fait que nos propos sont ironiques. :- ) ou maintenant : ), soit :) est différent de lol, mdr, qui signifient plus que les propos font mourir de rire.

Les smileys ont ensuite évolué, pour être utilisés comme une lettre traduisant un sentiment. Ils arrivent dans l’écriture courante des mails. Les smileys, au sens large, deviennent des lettres. Plus qu’une lettre même, le smiley permet de traduire notre humeur du moment.

Les types de smileys

 

: ) soit :) traduit le bonheur, : ( soit :( la tristesse. :p signifie qu’on tire la langue, qu’on peine à la tâche, qu’on en a marre.

; ), soit ;) ou ;( signifie la complicité, dans le bonheur (ou dans le malheur).

: D soit :D signifie qu’on est très content, :o qu’on est étonné, o :) traduit l’angélisme, >:( l’énervement. :’( signifie qu’on pleure, :* signifie qu’on envoie un baiser.

Autres sentiments: ^-^ ou ^^l’amusement; -_- ou – - la malice (ou le fait de jouir de ce qu’on vient de dire). D’autres smileys ici.

Le smiley traduit un sentiment. Il peut se comprendre jusqu’à la représentation graphique d’un objet, par exemple Tintin étonné:

Rendons à César ce qui est à César :)

Vignette: illustration de couverture du journal Tintin n° 28 de 1963, reproduite dans Hergé et Tintin Reporters, Le Lombard Ed.
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

2 commentaires

  1. FRANCOIS dit :

    Intéressant et amusant. Mais la tête à Toto ne serait-elle pas encore antérieure à la tête de Tintin? :)

  2. Urvoy dit :

    SI, je crois !

Laisser une réponse