Patrick Frydman met les symboles au service de l’environnement.

Le 01 octobre 2010, par Jean-Jacques URVOY
domesspace
0 Flares 0 Flares ×

Patrick Frydman aligne sa façon d’être à son mode de vie et a quitté le village de Bercy, à Paris, pour vivre désormais à la campagne.  Sa maison est bioclimatique. C’est un travailleur infatigable. Diplômé des Beaux-Arts de Paris en 1990, excellent architecte de l’environnement, ami de 35 ans, il est aussi philosophe.

Que ce soit en matière d’habitat individuel, de constructions à valorisation énergétique, d’équipements scolaires ou sportifs, de lieux d’exposition ou d’équipements hôteliers, il a la philosophie de son métier. Il a choisi l’environnement comme cheminement transversal à tous ses projets. Par exemple, La maison bio-climatique Domespace , dont il est l’architecte, connaît un regain de succès.

Le concepteur, Patrick Marsilli, commercialise aujourd’hui cet étrange dôme, issu des habitats traditionnels : case, yourte, igloo, wigwam. Mais au-delà, il repose sur proportions harmonieuses pour créer un habitat entièrement régulé selon des nombres d’or.

Nos bras et nos jambes tracent en permanence des courbes autour de nous, notre champ de vision est lui-même inscrit dans une forme curviligne. Il suffit de regarder en haut, à droite, à gauche, en bas… nous voyons, non à travers un disque rond, mais bien  par cette forme que l’on retrouve dans les coquillages, graines, terriers et autres nids. Un Domespace vu en coupe ressemble à notre œil, à notre bouche. Il parle immédiatement aux enfants.

Depuis le ventre de notre mère jusqu’aux galaxies, nous évoluons dans un espace courbe. Partout dans la création la sphère est un archétype, dans le règne minéral, végétal et animal. L’angle droit est en fait l’exception dans la création. Nous vivons depuis quelques siècles dans des espaces angulaires sans penser à les remettre en cause, rangés et contraints par des courants de pensée arbitraires dans des formes qui n’ont plus rien en commun avec celles que la nature inspire aux hommes. Heureusement, le monde occidental reprend progressivement conscience du nécessaire réaménagement harmonieux de son habitat, ainsi que de ses territoires trop souvent désertifiés. Le logotype d’URVOY CONSEIL décrit d’ailleurs un cercle, le ciel,  posé sur la terre, symbolisé par un trait soulignant…

Mais Patrick Frydman ne travaille pas que la courbe, et conjugue l’environnement avec d’autres symboles. A Frejus, il a imaginé un habitat à haute qualité environnementale, autour du cercle. Il travaille aussi sur des séquences de nombres comme le 3 et le 4, lesquels se retrouvent dans ses projets avec leur somme, le 7. Il a conçu une maison octogonale. Il met désormais au service des particuliers ses tracés régulateurs. Bon à savoir, non?


Maison octogonale, par Patrick Frydman





0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse