Le cheval à bascule de Franz Carl Weber

Le 29 mars 2012, par Jean-Jacques URVOY
FCW
0 Flares 0 Flares ×

Il y a des marques qui sont devenues des emblèmes nationaux. C’est le cas de Franz Carl Weber. Franz Philipp Karl Friedrich Weber, au milieu du 19ème siècle, à 24 ans, a envie de voyage. Sa première étape le conduit de Bavière à Zurich. En 1881, il décide de créer un magasin de jouets en décidant de ne présenter que les dernières nouveautés, les meilleurs articles et les plus beaux jouets. Histoire de valeur ajoutée.

Cet esprit, à en juger par le paquet cadeau que me ramène aujourd’hui mon associé de Genève, se retrouve toujours aujourd’hui: certes, le papier cadeau est sobre mais élégant, mais c’est le cachet de cire qui atteste du positionnement de l’enseigne, de son authenticité, de son histoire. Cartier a toujours packagé ses produits de la sorte.

Depuis toujours, au 62 de la Bahnhofstrasse, on vend des jouets de qualité depuis Weber et jusqu’à maintenant: le magasin fut repris de génération en génération par son fils puis par son petit-fils, puis par Ludendo, entreprise de jouets faisant vivre par ailleurs une enseigne d’origine familiale: La Grande Récré.

Le cheval à bascule fut un succès lorsque Franz Carl Weber le vendait à ses tout débuts. Aujourd’hui, le petit cheval est toujours représenté sur le logo actuel.

Il porte chance.

 

 

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

2 commentaires

  1. [...] devient avec bonheur le dépositaire légitime du jouet et de l’histoire du jouet en Europe. Franz Carl Weber, l’enseigne suisse, est également historique et constitue une marque incontournable en [...]

  2. Paquentin dit :

    Enfants de ces enfants .Voila le temps passe mais l’on garde quand dans ce magasin de Genève de super souvenir
    À toutes et à tous bon courage et continuer à perpétuer et honorer cette enseigne .Un ancien

Laisser une réponse