Jung, au-delà de l’image.

Le 08 juillet 2011, par Jean-Jacques URVOY
Nuage de Mots - Pensée Positive en Français
0 Flares 0 Flares ×

En 2011, le cinquantenaire de la mort de Jung aura laissé les médias muets, y compris la presse de la communication. Que dit Jung, principalement? Que notre planète n’est pas extensible à l’infini, l’homme a des limites qui ne pourront être franchies et la recherche de l’unité, du juste équilibre, deviennent une nécessité. Aujourd’hui, on est loin du compte. Jung utilise des mots et des images clés, utiles à la conception, la rédaction, la production d’images de notre métier. Mais au-delà, il parle d’images intérieures, fondamentales, gravées dans l’inconscient. Avant la fin de l’année, on va  parler du « Livre Rouge ». Un évènement. De quoi s’agit-il?

« Les années durant lesquelles j’étais à l’écoute des images intérieures constituèrent l’époque la plus importante de ma vie, au cours de laquelle toutes les choses essentielles se décidèrent. Car c’est là que celles-ci prirent leur essor et les détails qui suivirent ne furent que des compléments, des illustrations et des éclaircissements. Toute mon activité ultérieure consista à élaborer ce qui avait jailli de l’inconscient au long de ces années et qui tout d’abord m’inonda. Ce fut la matière première pour l’œuvre d’une vie. »
Comme le rappelle le site dédié à Jung, le  » Livre Rouge », resté secret pendant  100 ans, va être accessible à tous. Il va être publié en août/septembre dans son format original, avec texte calligraphié, illustrations de la main de Jung. Un monument, un testament. Inconnu de tous. Il doit permettre de prendre enfin la mesure de l’œuvre de Jung.

En 1913, alors psychiatre renommé, il sombre dans une  crise. Le « Livre Rouge » est son journal de bord qui explore  « sa confrontation personnelle avec l’inconscient ». Je n’en sais pas plus. Je ne l’ai pas lu. Il semble que ce livre constitue un dialogue complexe et intense permettant de déchiffrer la complexité de sa psyché. En 1930,  le texte s’interrompt au milieu d’une phrase. Comme le Requiem de Mozart.

Un documentaire a été réalisé qui montre que ce livre a été tenu secrètement dans un coffre pendant de longues années. Des chercheurs l’en exhument. Ça sent Indiana Jones et Tintin (cliquez ici pour un extrait du documentaire, intéressant). On y devine des  textes calligraphiés, signes et symboles, images, peintures, mandalas et personnages issus de l’imagination, de la mythologie et de la culture.

Les mots de Jung sont déjà passés dans le langage courant: complexe, introversion. Ses concepts,  (inconscient collectif, archétypes, individuation,…)  à l’heure où l’on perd du sens, pourraient bien non seulement aider à la communication mais aussi éclairer le monde,…

Alors attendons cette parution!

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse