C’est quoi le Janus du design ?

Le 04 septembre 2012, par Jean-Jacques URVOY
iena
0 Flares 0 Flares ×

En France, le label officiel de design, c’est le Janus ! Issu de l’arrêté ministériel du 13 novembre 1953 et parrainé par le Ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur, il constitue un repère pour bon nombre d’entreprises. Il est reconnu par tous : directions générales, directions marketing, designers (graphistes, produits, architecture, webdesign, édition), autorités de l’Etat, …  Anne-Marie Sargueil, directrice de l’Institut français du design en est la vaillante représentante. Elle ne ménage pas sa peine devant un tel chantier. Car il existe plusieurs catégories, et les dossiers sont tous de qualité. Impression d’un membre du jury.

La distribution, la communication, le design, le marketing, les métiers de la marque, changent. A l’heure où les frontières entre ces différentes disciplines se font plus flouent, les Janus marquent leur volonté de récompenser des projets en soutenant l’importance de la valeur d’usage, et l’amélioration du cadre de vie pour l’homme.

Le Janus s’adresse à tous ! Parce que le design, c’est tout ce qui nous entoure, le design c’est la vie. Tout ce qui fait sens est design : un magasin, un produit, une identité de marque, un site Internet, une collection de livres… Le design, c’est un assemblage de signes pour produire du sens au travers d’un objet de design, quel qu’il soit. Un projet en deux volets : la stratégie, le concept (le dessein), et l’idée (le dessin). Votre projet est porteur d’un concept ? Alors quelle que soit la taille de votre entreprise, le Janus vous est ouvert !

Le monde est complexe. Les Janus se déclinent en plusieurs catégories : projets liés à la  Santé, au Commerce, à la Cité, au Service, à la Prospective, à l’Espace de vie… et bientôt au Patrimoine, à l’Innovation au Vivant, …

Le design étant une volonté de faire émerger des concepts encourageant le bien-être des utilisateurs, le Janus est tourné vers leurs besoins et attentes, en valorisant les démarches d’innovation, de développement soutenable.

Un jury exigeant

Les projets sont présentés par leurs acteurs devant un jury pluridisciplinaire d’experts. Les dossiers sont lus au préalable. Le débat entre les entreprises et le jury est parfois vif, et toujours de très haute tenue.   À l’issue de sa présentation, chacun reçoit une synthèse des avis émis. Le Jury est un label. Pas une récompense de complaisance. En peuvent être témoins des grandes marques ou de grandes entreprises. Il ne suffit pas d’une notoriété. Le jury apprécient les projets selon des critères objectifs et après concertation : qu’est-ce que ces projets apportent, finalement, à l’homme et à la société ? En quoi font-ils avancer le design, la façon de voir les choses ? En quoi ce projet est-il repérant ?

Deux jurys distincts décernent le Janus, présidés par Claude de Méneval et Eric Ranjard, président du C.N.C.C (Conseil National des Centres Commerciaux).

Le jury est indépendant et est constitué d’experts venus de collèges différents : entreprises, concepteurs, usagers, et qui exercent leurs expertises dans des milieux variés : industrie, santé, distribution, communication, communication digitale, ou encore création… Il s’agit d’un jury permanent et bénévole dont les membres sont cooptés par l’Institut Français du Design.

Le Palais d’Iéna est le lieu historique de la remise officielle des Janus, en présence des ministres concernés, des plus hautes instances du design en France, et de nombreux invités.

Sous sa coupole (voir photo) se nouent des liens nombreux avec ceux qui, désormais, ont leur Janus en poche !

 

Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, consultez le site dédié aux Janus.

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse