Archive pour la catégorie ‘Histoires humaines’

Merci Louis, la nouvelle marque de décoration et d’objets

Le 29 janvier 2017, par Jean-Jacques URVOY
Une ambiance Merci Louis

Jean-Christophe Miquel, ancien de Lanvin et de Hermès, met en ligne, avec Le Clan Hootsky, un site de vente d’objets de décoration pour la maison et le bureau. Le résultat est assez surprenant, les objets rares et innovants. Le goût est sûr. La simple agence a conçu le site sur lequel les professionnels pourront bientôt acheter. « Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie ! » : cette maxime a motivé le lancement de MERCI LOUIS par Jean-Christophe Miquel … Voyager, visiter, écouter, explorer, lire, fouiller, chiner … sont autant de pistes qui guident en permanence les créations de MERCI LOUIS.

Toutes les lignes sont exclusives. Les créateurs des objets MERCI LOUIS partent de détails esthétiques qui les interpellent et les entraînent à dessiner, détourner, façonner, construire un nouvel objet.

Ils s’inspirent de la France des XVII et XVIIIème siècles, et rendent à tous les Louis couronnés qui nous ont légué un héritage précieux, inépuisable. Lire la suite…

Les noms d’agences : pourquoi Le Clan Hootsky ?

Le 26 septembre 2016, par Jean-Jacques URVOY
Logotype Hootsky

Le Clan Design a été le nom de l’agence de communication et de design créée il y a plusieurs années par Jean-Jacques Urvoy, classée parmi les 10 premières agences de design en France. Elle utilisa la première l’informatique de création, préfigurant l’arrivée du digital. Plus tard, en 2011, Jean-Jacques Urvoy créera La simple agence. Aujourd’hui, voici Le Clan Hootsky. Même agence, nouveau nom.

Hootsky, quant à elle,  est le nom de l’agence de communication digitale créée en 2014 par Trystan Lamouller et Lucas Latare.  Aujourd’hui, elle décide de s’associer avec La simple agence pour créer Le Clan Hootsky. Ainsi, La simple agence et Hootsky deviennent toutes deux Le Clan Hootsky.

Pourquoi Le Clan Hootsky ?

Le Clan signifie regroupement, famille. Hoot, en anglais, induit le hululement du hibou, oiseau sacré, symbole d’intuition et d’intelligence clairvoyante, de savoir et de sagesse, mais aussi d’énergie redoutable.
Lire la suite…

La simple agence, partenaire des Biocitech Days

Le 26 juin 2015, par Jean-Jacques URVOY
Claude Bartolone aux Biocitech Days

Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale, a inauguré les Biocitech Days, événement dédié au parcours du financement des entreprises de santé et biotechnologies. La simple agence en était l’un des opérateurs. C’est dans le grand auditorium de Biocitech, à Romainville, que les entreprises lauréates du concours de pitchs, PHYCOPHARMA, KALLISTEM et HPE INGREDIENTS ont été récompensées.

Les lauréats du concours de pitchs ont été annoncés dans la soirée et les prix ont été remis par la Bibliothèque Nationale de France (BnF), Crescentia consulting, EY, Granrut et La Simple Agence. Dans un premier temps,  25 entreprises avaient été sélectionnées parmi les postulants inscrits sur le site, pour présenter sous forme de poster leur activité aux investisseurs. Lire la suite…

Chérif Medjeber, le talent reconnu

Le 21 mars 2015, par Jean-Jacques URVOY
CHERIF et moi

Le Musée d’art moderne et contemporain d’Alger accueille une exposition jusqu’à fin mars. Pas n’importe laquelle : celle d’un designer contemporain qui aurait toute sa place à Paris, à La Cité de la Mode et du Design ou à La Fondation Cartier. Chérif Medjeber, puisque c’est de lui dont il s’agit m’a dit un jour : « Mon principe est de faire fusionner forme et fonctionnalité ». Esthétique et fonctionnalité : voilà une définition du design.

Et effectivement : les courbes ne doivent rien au hasard. Chez Chérif, elles participent de l’objet. L’objet, souvent, est de couleur rouge, couleur de la passion, de l’engagement. De l’amour aussi. C’est une couleur chaude qui signifie la chaleur et la vie. Lire la suite…

Anne Douat : de l’ECV à La simple agence

Le 02 novembre 2013, par Jean-Jacques URVOY
Un Pentaward pour Kaput

Elle est diplômée de l’ECV, l’Ecole de communication visuelle dirigée par Patrick Hermand. Anne Douat a participé avant même son diplôme au concours des Pentawards, compétition internationale consacrée au packaging,  qui récompense chaque année 50 créateurs du monde entier. Le jury de cette 7ème édition était présidé par l’ami Gérard Caron. Cette récompense est méritée : j’ai eu Anne en tant qu’étudiante, et mon associé lui a confié, à La simple agence un projet important.

Anne Douat est une surdouée, fortifiée par les voyages : elle envisage de partir en Australie l’an prochain  ! Delphine Deparis, enseignante en Packaging à l’ECV Paris, lui propose l’an dernier de s’inscrire au concours des Pentawards. Toujours partante, Anne Douat s’inscrit. Rien à perdre. Lire la suite…

Mécénat : la maison bleue de Maxime Le Forestier

Le 16 août 2013, par Jean-Jacques URVOY
peintures la maison bleue le forestier

Comment une marque de peinture vient-elle au secours d’une maison ? Entre la Church Street et la Sanchez Street, sur la 18th avenue de San Francisco, se trouve La Maison bleue que chante Maxime Le Forestier dans « San Francisco ». La Maison est à nouveau bleue.

En 1970,  Maxime Le Forestier sort son premier album. Tous les titres deviendront des morceaux cultes :  La Rouille, Mon Frère, Vous êtes si jolie et La Maison bleue.

En France, deux titres incarnent le mouvement hippy des années 70. Celui chanté par Scott Mackenzie (« If you’re going to San Francisco ») et La Maison bleue.

La Maison bleue retrouve sa couleur.

Mai 68, le vent de liberté qui souffle à cette époque lancent les deux titres.

Le Consulat de France à San Francisco et la société française « Ressource », « Marchand de couleurs et de décoration »ont repeint cette maison en bleu, et posé cette plaque. Lire la suite…

Jacques Viénot, auteur des lois du design

Le 09 avril 2013, par Jean-Jacques URVOY
Jacques Viénot

Anne-Marie Sargueil est Présidente de l’Institut Français du Design, créé par Jacques Viénot (1893–1959). Celui-ci a également créé le cabinet de design Technès. Plusieurs designers y travailleront, dont Roger Talon. Viénot a inventé le concept d’« esthétique industrielle », déjà développé aux USA par Raymond Loewy. Il a donné à ce métier une charte, parue dans la revue Esthétique industrielle. En tant que membre du jury des Janus, je suis sensible au discours de Jacques Viénot, personnage moins connu que d’autres designer, travailleur de l’ombre. Mais quelle est cette charte ?

En 1952, Jacques Viénot fait paraître treize « lois ». Elles n’engagent certes que lui. Mais on s’aperçoit qu’elles mettent en perspective tout le design, jusqu’à nos jours.Il faut transposer les lois de Jacques Viénot en 2013 ! Par exemple, la première loi, la loi de l’économie, explique que le design implique « une économie de moyens et des matières employés (prix de revient minimum) dès lors qu’elle ne nuit ni à la valeur fonctionnelle, ni à la qualité de l’ouvrage considéré, [qui] est condition déterminante de la beauté utile. Lire la suite…

Comment développer ses talents ?

Le 31 janvier 2013, par Jean-Jacques URVOY
Le talent à livre ouvert

Nous avons tous une mission dans la vie, un don unique ou un talent particulier. Chacun de nous a sa propre terre promise et aspire à vivre pleinement sa légende personnelle. Celle-ci, quand nous l’honorons, nous apporte le sentiment que la vie vaut la peine d’être vécue, ce qui nous pousse à relever les challenges et les défis. Ce qui nous apporte le succès et la reconnaissance.

Chez certains, ce don, soutenu par une éducation appropriée, se développe harmonieusement tout au long de la vie. Chez d’autres, bloqué par les influences d’un environnement inapproprié, ce don reste tapi au fond d’eux-mêmes sans avoir appris à s’exprimer. Lire la suite…

La Légion d’Honneur et les entrepreneurs

Le 07 janvier 2013, par Jean-Jacques URVOY
Le carton d'invitation de remise de la Légion d'Honneur

Alors que François Mortegoutte, Président de la Société Coopérative Les Maçons Parisiens vient d’accepter la Légion d’honneur. Certains la refusent :  c’est le cas aujourd’hui du dessinateur de bandes dessinées Jacques Tardy. Jean-Paul Sartre, qui avait également refusé le prix Nobel de littérature et l’entrée au Collège de France, refusa également. Gérard Depardieu, lui, l’a reçue de François Mitterrand et la garde.

Maintenir une liberté de conscience : les contraintes et les obligations ne sont pas, pensait Sartre,  possibles pour un artiste, qui devrait refuser la Légion d’Honneur. Pas de compromission donc, personne à remercier. Pierre Curie, côté scientifique, pensait la même chose, en indiquant qu’il n’y trouvait aucune utilité. Les idées nouvelles s’affranchissent-elles donc d’un Ordre établi, celui de la Légion d’honneur ? Lire la suite…

Les Recycleurs Bretons : jusqu’où s’arrêteront-ils ?

Le 05 janvier 2013, par Jean-Jacques URVOY
Les Recycleurs Bretons et la voile

Les  Recycleurs Bretons, spécialistes de la gestion des déchets (métaux, plastiques, cartons, bois, béton…) et de la valorisation de la matière, disposent de plusieurs agences à Brest, Morlaix, Guingamp, Lorient. Avec le CETI (enfouissement des déchets) et la filiale Alzéo Environnement (assainissement), ils sont très présent en Bretagne.

Curieusement, on oublie facilement cette activité économique source d’emplois. Pourtant, une entreprise comme Les Recycleurs Bretons devient peu à peu l’un des fleurons de Bretagne. Elle propose des solutions pour chaque cas. Elle collecte les déchets, les transporte et les recycle. Leurs clients sont  les collectivités locales, les entreprises et les particuliers. Lire la suite…