Le CEPE : les packagings de demain !

Le 09 février 2013, par Jean-Jacques URVOY
angouleme
1 Flares 1 Flares ×

Le Master de l’IAE Poitiers, basé naturellement à Angoulême (CEPE), dispense une formation en design très performante. Avec Gérard Caron ou Jean Watin-Augouard, sous la houlette de François Bobrie, j’y enseigne le design, particulièrement l’identité de marque et le packaging. Je suis associé avec un ancien de cette Ecole. Un de mes co-auteurs de la toute dernière édition de l’ouvrage PACKAGING (Eyrolles Ed.) est également sorti brillament de cette école. Et aujourd’hui, le CEPE rafle 3 prix de design !

Cette année, parmi ses étudiants, on compte six nominés et trois lauréats du concours annuel Emballé 3.0 organisé par le Conseil national de l’emballage. Plusieurs Grandes Ecoles et Universités étaient en compétition (IUT de Reims, l’Esepac, CEPE, etc.). Un jury a lu plus de 20 dossiers et 6 nominés présentaient leur dossier à l’oral devant plus de 150 personnes.

Le CEPE rafle 3 prix !

Le CNE (Conseil national de l’emballage) souhaitait distinguer et valoriser des pistes d’innovations, pertinentes pour le public,  » porteuses de sens pour le bien commun et exemplaires en termes de prévention des déchets et de réduction à la source des emballages. »

Il s’agissait d’identifier des ruptures possibles, que ce soit dans la dimension commerciale ou marketing (merchandising, branding), comportementale (gestuelle d’utilisation), ou technologique (conception, matériaux). Les étudiants pouvaient investir le marché alimentaire, celui de la droguerie, de la parfumerie et de l’hygiène, hygiène, et enfin celui du jouet (enfants de moins de 6 ans).

C’est  l’innovation qui guidait principalement les membres du jury dans leurs appréciations : remise en cause l’existant, anticipation. Bref : remettre à plat, comme le fait un bon designer.

Le CEPE : une formation qui sait innover

Le CEPE se distingue très largement, parmi tous les dossiers, avec trois projets : My Sir’Up, So Fizz  et Thé Cube.

My Sir’Up de Damien Corre, Florian Savinel, Thiphaine Duvéré et Emilie Folleville, est une solution d’écorecharge de sirop concentré. So Fizz de Marie de Bussy, Julia Chisson, Pierre Dujardin et Lucy Gonneville propose des sodas sous une forme solide à diluer afin d’éviter le transport d’eau.

Avec Narjisse Ahajjam, Adeline Bouchereau, Maud Jeannière et Emilie Royer, Thé Cube est une solution de sachets de thé sous-vide qui permet d’obtenir une réduction de volume de plus de 80% !

Les trois dossiers du CEPE ont pour idée centrale l’apport de nouveaux usages de consommation de boissons.

Longue vie au CEPE d’Angoulême !

1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 1 1 Flares ×

Laisser une réponse