Régis Debray, membre du Goncourt

Le 13 janvier 2011, par Jean-Jacques URVOY
régis debray
0 Flares 0 Flares ×

Régis Debray, que certains connaissent ici avec moi,  qui a écrit un texte pour LE DESIGNER, vient d’être élu à l’Académie Goncourt, à la place  de Michel Tournier devenu honoraire. Régis Debray, dit-on,  n’est pas un romancier. C’est oublié qu’il a reçu le Prix Femina  pour le roman La neige brûle (Grasset Ed.), en 1977. L’ancien guérilleros entre donc dans une institution organisée.

Régis Debray (voir articles déjà consacrés à son sujet dans ce blog), né en 1940 à Paris, major de Normale Sup’ de la rue d’Ulm en 1960,  agrégé de philosophie en 1965 a été compagnon de route de Che Guevara. Après 1973, il  travaille avec François Mitterrand, et est aujourd’hui  surtout connu comme essayiste. Entre les guérillas cubaines et le jury du Goncourt, il y a comme un monde, mais Régis Debray, homme libre, y trouve sa propre cohérence.Pour la petite histoire, on retiendra que Le prix Goncourt récompense chaque année  le meilleur roman paru dans l’année. Le lauréat se voit remettre une somme de 10€ , sans commune mesure avec la notoriété et les ventes.  Le jury compte dix membres qui se réunissent chaque mois au restaurant Drouant, à Paris, pour attribuer le prix novembre. .

Romain Gary a reçu deux fois le Prix en 1956 pour  » Les Racines du Ciel », puis en 1975, sous le pseudonyme d’Émile Ajar, pour « La Vie devant soi »… ce qui est formellement interdit!

Photo © site de Régis Debray, dessin de Pierre Wiaz

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse