Olivier Gerval: l’exigence du luxe

Le 04 septembre 2010, par Jean-Jacques URVOY
Olivier Gerval
0 Flares 0 Flares ×

Olivier Gerval, Directeur de l’école OGFDI, auteur du livre « Concept Store » (Eyrolles Ed.), a une vision toute personnelle du luxe. Cette vision passe par le détail et l’exigence. Entretien.

« Le Petit Robert caractérise le luxe comme un « mode de vie fait de grandes dépenses consacrées à l’acquisition de biens superflus, par goût de l’ostentation et du plus grand bien-être. »

Le luxe est donc ce qui fait rêver les gens à des dépenses somptuaires et superflues, d’un raffinement fastueux par opposition aux facteurs ne relevant que de la stricte nécessité. Par extension, le luxe désigne souvent tous les éléments et pratiques permettant de parvenir à ce niveau de vie.

Pourtant le luxe ne peut se résumer à cet aspect superfétatoire, puisqu’il procure du bien-être. Il est lié à nos émotions et en ce sens est une nécessité, un style de vie qui devient un état d’âme, un sentiment qui touche au plaisir et à la réalisation de soi. »

Le luxe est donc un aboutissement, une réalisation qui combine le plaisir et une certaine facilité de vie. En ce sens, il est élitiste. L’exigence de luxe d’Olivier Gerval est telle qu’elle remise de nombreuses marques dite « de luxe » aux oubliettes.

Pour un peu, à partir du moment où un produit est marqué, est-il encore un produit de luxe? A méditer pour l’avenir.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse