La meilleure école de théâtre à Paris

Le 09 juin 2012, par Jean-Jacques URVOY
vue_grande_salle
0 Flares 0 Flares ×

On se souvient toujours de la première fois où l’on est allé au théâtre. Un jour, je vis Knock au Théâtre Montparnasse, à Paris. Bien sûr, je voulus être immédiatement comédien, car l’interprétation par Jean-Marc Tennberg, un acteur  injustement un peu oublié était fascinante. Je me mis à la recherche d’une Ecole. Bien sûr, mon père m’entretint de la fragilité du métier, me demanda de passer mon bac S, et de ne pas faire comme mon cousin qui voulait être comédien (1). Si bien que je me mis à aller au théâtre, beaucoup. Et le nom des théâtres parisiens me fascinaient. 

Je crois bien que j’ai même pris conscience de l’importance des noms des marques au travers des noms de théâtres et leur puissance d’évocation. On imagine le théâtre de l’Athénée Louis-Jouvet impérial; celui des Bouffes-Parisiens populaire. J’allais au Théâtre de la Colline, qui n’est pas sur une colline, et au Théâtre de l’Est Parisien, abonné pour un an à Brecht….  Et le Théâtre des Variétés, lui, m’était familier puisqu’il est sur les Grands Boulevards, mon lieu de sortie d’alors. Et ce qui est beau, attachée à ce théâtre, c’est son Ecole: L’Ecole du Théâtre des Variétés, l’une des meilleures écoles de Paris.

D’abord, le nom d’une comédienne, Mademoiselle Montansier, est toujours évoqué comme fondatrice du lieu en 1807. Aujourd’hui, c’est Jean-Manuel Bajen qui le dirige. L’Ecole permet à chacun des élèves d’apprendre son métier au contact de professionnels. Sa caractéristique est d’offrir un début de carrière réel. Un autre blogueur n’hésite pas à en faire la meilleure école de Paris:  un enseignement rigoureux et de qualité, l’exigence de l’art, diversité et curiosité. Roland Giraud est le parrain de l’école et le garant des enseignements.

Les étudiants répètent dans les deux salles du théâtre, de 930 et 120 places. Et y jouent. En vrai. Ils ressentent une âme dans ce Théâtre, comme j’ai pu le constater. Ils aiment leur Ecole, et ce n’est pas une comédie. Elle devient présente jour après jour dans leur vie, ils en attendent tout. Leurs travaux et leurs représentations sont époustouflants.

Et si vous faisiez du théâtre un vrai métier?

Télécharger le dossier d’inscription ici.

 

(1) Aujourd’hui, après avoir appartenu à la Compagnie Renaud-Barrault et joué Harold et Maude, après avoir été le représentant de la troupe de Philippe Genty partout dans le monde, ce cousin, Patrick Henniquau, a créé le Moulin-Théâtre

Aucun article de ce blog n’est sponsorisé. Photo©Théâtre des Variétés, issue du site Internet.
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

2 commentaires

  1. [...] Lui et sa troupe ont un vrai talent.Le talent allié au travail : les étudiants de l’école du Théâtre des Variétés n’ont pas de souci à se faire, vraiment.Merci à Julien Le Pocher de m’avoir invité, je ne [...]

  2. [...] est indispensable. Il existe des écoles pour cela. Mais elles sont elles-mêmes fragiles : l'école du Théâtre des Variétés, pourtant réputée,  vient de [...]

Laisser une réponse