La brique LEGO et la caricature

Le 28 mars 2012, par Jean-Jacques URVOY
lego asterix
0 Flares 0 Flares ×

Un peu comme l’artiste Rougemont, une agence de design allemande revisite la caricature en utilisant des briques LEGO. Le résultat est évident, et pourtant il relève du sens de la caricature, de la connaissance symbolique des couleurs, et de l’observation fine. Quelques briques teintes différemment et vous trouvez Astérix et Obélix.

Quoi de plus simple qu’une brique LEGO? Le travail imposé est de faire identifier immédiatement un personnage avec quelques briques, sans apport d’autres éléments. Les Dalton? 4 piles de briques zébrées jaune et noir. Lucky Luke? Même s’il lui manque sa mèche de cheveux, on devine son chapeau blanc, son foulard et son jean. Les schtroumpfs? Un schtroumpf normal est bleu et blanc, et l’on ajoute du rouge pour obtenir le chef de village.

La petite brique LEGO peut ainsi à l’infini livrer des personnages, des objets reconnaissables. Comme quoi…

Site de l’agence conceptrice des produits, cliquez ici.

 

 

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

2 commentaires

  1. Guillaume_K dit :

    L’illustrateur Ashley Browning avait proposé il y a deux ans un concept similaire qu’il appelait « Videogame Minimalism ». De simples bandes de couleurs à la place des briques, les références sont moins « mainstream » et donc plus difficiles à deviner : http://www.infinitecontinues.net/tag/videogame-minimalism/
    Ses travaux avait créé le buzz auprès des fans de jeux-vidéos. De nombreux Community Managers ont publié les visuels sans indiquer la source ni les références, laissant leurs communautés deviner…

  2. Lucile M dit :

    Vraiment sympa,
    et moi j’ai fait ça il y a 1 an:
    http://www.behance.net/gallery/Little-Red-Riding-Hood/2257472

Laisser une réponse