Inuksuk et mandala

Le 28 juillet 2012, par Jean-Jacques URVOY
vancouver
0 Flares 0 Flares ×

Deux symboles sont largement utilisés en communication: l’inuksuk du Canada, et le mandala. Ces deux symboles sont fondamentaux, ils parlent à chacun, quelle que soit sa culture, sa philosophie, sa religion. Les deux ont été ou sont encore des objets de vénération. Ils utilisent la forme humaine, comme l’est l’étoile (inuksuk) ou la réunion du carré et du cercle, induisant une universalité.

L’inuksuk, sorte de monument en pierre, a récemment été le symbole des Jeux Olympiques de Vancouver. Un symbole plein de sens. Construit à l’origine par les habitants de l’Arctique, en forme d’humain, ce symbole a une grande longévité: les vents froids ne l’atteignent pas, les ours polaires s’y frottent rarement. Il est un repère, une vigie pour la chasse, la pêche, la navigation. Sa signification ? Les inuksuit (un inuksuk, des inuksuit) signifient passage, porte, vers un ailleurs, un au-delà peut-être. Ils rappellent les statues de l’Île de Pâques en polynésie. Ils sont aussi isolés qu’elles.  Il existe au Canada l’Inuksuk Point,  d’où l’on voit plus de cent inuksuit, un peu comme Carnac, en Bretagne. Le mandala, quant à lui,  est une structure parfaite, organisée autour d’un centre unificateur.

D’origine indienne, largement repris dans les autres civilisations, le mandala se traduit par le mot cercle. Etudier un mandala,  c’est apprendre sur soi-même, avoir conscience que le mandala nous permet de changer la façon dont nous nous voyons nous-mêmes. Le mandala est un moyen d’expression de transformation spirituelle et d’accomplissement personnel. Les moines tibétains dessinent des mandalas en sable, qu’ils effacent le soir même: contrairement à nos sociétés matérialistes, la matière s’efface, il ne reste que ce que garde notre esprit.

Le mandala, un archétype universel

Fixez un mandala: vous vous harmonisez intérieurement. Jung, psychanalyste qui a travaillé sur les symboles, pose comme hypothèse que les symboles, ou archétypes communs à toutes les cultures,  représentent l’ensemble de l’héritage spirituel de l’humanité. L’inconscient collectif, dont il écrit le postulat, est une partie intégrante de l’expérience de chaque individu. Jung considère les mandalas comme des tentatives inconscientes de guérir notre être intérieur et de mettre en ordre notre esprit, qu’il appelle psyché.

Il étudie le mandala dans toutes les cultures et il parvint à la conclusion qu’il s’agissait d’une forme archétypale universelle. Voici ce qu’il exprimait : « il devint de plus en plus évident pour moi que le mandala est le centre, c’est le modèle de toutes les voies, c’est la voie qui mène au centre, à l’individuation. »

Jung voyait cette création du mandala comme une tentative d’exprimer soit la totalité de l’individu dans son expérience intérieure ou extérieure du monde, soit son point essentiel de référence. Il pensait que ce n’est que lorsque nous sommes disposés à faire face à nos peurs et à nos démons que nous pouvons commencer à effectuer les changements nécessaires pour enclencher un processus de transformation et réaliser finalement : « l’individuation de notre personnalité ». Jung définit l’individuation comme le processus de synthèse du contenu de l’inconscient qui mène à la conscience de soi.

La réalisation de mandalas a pour effet général de ramener le calme et l’ordre dans les états mentaux. Le mandala est un instrument du savoir, donc une source de connaissance. Dans les mandalas, vous retrouverez les nombres, qui sont la source de la forme et de l’énergie dans le monde.

Ceci n’est qu’une très petite ouverture sur les mandalas, en fait on peut dire que chaque être est un mandala. On pourrait développer certains mandalas très connus comme les labyrinthes, les carrés magiques.

A la simple agence, nous avons une devise: « Seul le simple émerge du complexe » (Gaston Bachelard). Les symboles sont complexes, les logotypes aussi, qui cachent de significations parfois longuement recherchées !

 

Mais c’est une autre histoire !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse