Grace Kelly : plus Hollywood que Monaco

Le 15 septembre 2012, par Jean-Jacques URVOY
fenetre-sur-cour-1954-3234-1369161700
0 Flares 0 Flares ×

Fille d’un immigrant irlandais, Grace Kelly avait reçu l’oscar de la meilleure actrice pour le film Une fille de province en 1954. Actrice d’abord, princesse ensuite. Elle mourrait il y a 30 ans, le 14 septembre 1982 de façon idiote, sur la route même qui avait servi de décor à La main au collet. Sa disparition accidentelle fige le mythe. Une vie à Hollywood et une vie de princesse. Dior l’a récemment faite revivre dans un spot parce qu’elle s’est hissée au niveau de la légende, d’une figure emblématique, comme Dior a aussi fait renaître  Marlène Dietrich, Marilyn Monroe ou rajeunit Alain Delon.

Grâce Kelly c’est d’abord le cinéma d’Hitchcock, et principalement Fenêtre sur Cour dont j’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir avec James Stewart à Los Angeles. Et Grace Kelly devint Grace de Monaco, réalisant un rêve de petite fille. Pas tant que ça prisonnière dans les murs de sa citadelle. Libre dans sa tête parce qu’artiste avant tout.

Derrière un mariage retransmis mondialement, la star devenue princesse n’a pas seulement vécu un conte de fées. Selon certains ouvrages, il semblerait que Rainier lui ait été infidèle, et elle de la même façon.  La face sombre de cette actrice hollywoodienne montre des relations avec Gary Cooper, Clark Gable, William Holden et David Niven.

Une biographie de Grace Kelly, par Wendy Leigh, journaliste britannique, révèle quelques autres éléments de son « jardin secret », notamment la liaison avec Frank Sinatra, et parle de Caroline, Albert et Stéphanie.

Mais on s’en moque. Elle restera l’une des plus belles actrices de son époque, l’une des plus belles. Grace Kelly appartient à mon monde d’intouchables.  On parlera toujours plus de l’actrice que de la princesse.

La preuve : pour les 50 ans de sa disparition, on la nomme Grace Kelly, et non Grace de Monaco.

Grace Kelly et James Stewart, dans Fenêtre sur cour, d'Alfred Hitchcock

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

Laisser une réponse