On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra.
~Pierre Desproges

L’entreprise et la communication autrement !

par Jean-Jacques URVOY

Marque, design, communication, digital, humeurs diverses.

Parmi les premiers blogs communication en France

Jean-Jacques Urvoy est directeur général l’agence Le Clan Hootsky et de U/C Consultants. Il est aussi auteur et directeur de collection chez Eyrolles et formateur.

Gilles Vivier, les plus belles robes et les plus beaux costumes

Le 10 avril 2017, par Jean-Jacques URVOY
Gilles Vivier

Nous avions parlé ici de Gilles Vivier en tant que créateur de robes de mariée. Nous avions oublié de parler de ses costumes, manteaux, chemises pour hommes sur mesure.  Au-delà d’un simple costume, Gilles Vivier vous conseille vraiment sur la façon de vous habiller, en fonction de votre morphologie, votre teint.

Formé au conseil en image, poli par son sens de  l’observation exercé depuis toujours, Gilles Vivier vous aide à découvrir les types de vêtements : costumes, vestes, chemises, ou bien encore robes, jupes, hauts, qui vous iront. Et aussi quels autres il faudra éviter : les hanches et les épaules sont-elles de largeur équivalente, la taille est-elle marquée ? Il faut donner du volume à certains endroits, ou rester sobre et harmoniser l’ensemble. Lire la suite…

La Maison Cartier, reine de Paris

Le 02 mars 2017, par Jean-Jacques URVOY
Cartier : la première lunette

Il y a plusieurs années, j’ai travaillé chez Cartier, qui allait devenir Richemont, en tant que chef de gruope développement produits. La boutique de la rue de la Paix est une légende. En 1847, l’apprenti Louis-François Cartier (1819-1904) succède à l’atelier de bijouterie de son maître- artisan au 29 rue Montorgueil à Paris.

En 1859, Louis-François Cartier s’installe au 9 boulevard des Italiens. De nombreuses célébrités sont clientes, dont l’impératrice Eugénie. Et c’est en 1899, Cartier s’installe définitivement dans l’immeuble du 13 rue de la Paix.

Louis Cartier (1875-1942), fils aîné d’Alfred (1841-1925) est associé à son père depuis un an. En 1904, Cartier reçoit un brevet de « fournisseur officiel » du roi Édouard VII d’Angleterre, devenant ainsi ce qui a fait sa légende : « joaillier des rois, rois des joailliers ». Le roi Alphonse XIII d’Espagne le sacre également fournisseur officiel de la cour d’Espagne. Un brevet de fournisseur officiel est accordé par le roi Carlos Ier du Portugal.

Lire la suite…

Merci Louis, la nouvelle marque de décoration et d’objets

Le 29 janvier 2017, par Jean-Jacques URVOY
Une ambiance Merci Louis

Jean-Christophe Miquel, ancien de Lanvin et de Hermès, met en ligne, avec Le Clan Hootsky, un site de vente d’objets de décoration pour la maison et le bureau. Le résultat est assez surprenant, les objets rares et innovants. Le goût est sûr. La simple agence a conçu le site sur lequel les professionnels pourront bientôt acheter. « Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie ! » : cette maxime a motivé le lancement de MERCI LOUIS par Jean-Christophe Miquel … Voyager, visiter, écouter, explorer, lire, fouiller, chiner … sont autant de pistes qui guident en permanence les créations de MERCI LOUIS.

Toutes les lignes sont exclusives. Les créateurs des objets MERCI LOUIS partent de détails esthétiques qui les interpellent et les entraînent à dessiner, détourner, façonner, construire un nouvel objet.

Ils s’inspirent de la France des XVII et XVIIIème siècles, et rendent à tous les Louis couronnés qui nous ont légué un héritage précieux, inépuisable. Lire la suite…

Noël 2016 : qu’est-ce qu’un jouet, au fait ?

Le 21 octobre 2016, par Jean-Jacques URVOY
Le père rôle essentiel dans l'éveil de l'enfant

Quoi de nouveau sous le sapin pour Noël 2016 ? Une étude intéressante de NPD Groupe, leader mondial des études de marché sur le jouet, dévoilent quelques tendances.  Il semblerait que 2016 réserve aussi des surprises, même si l’activité peine un peu.

En matière de jouets, 2/3 des ventes se font sur novembre et décembre. Les licences sont toujours présentes. La France n’est pas en reste pour ce qui est des produits dérivés et des marques comme StarWars contribuent fortement  aux ventes de jouets. Lire la suite…

Les noms d’agences : pourquoi Le Clan Hootsky ?

Le 26 septembre 2016, par Jean-Jacques URVOY
Logotype Hootsky

Le Clan Design a été le nom de l’agence de communication et de design créée il y a plusieurs années par Jean-Jacques Urvoy, classée parmi les 10 premières agences de design en France. Elle utilisa la première l’informatique de création, préfigurant l’arrivée du digital. Plus tard, en 2011, Jean-Jacques Urvoy créera La simple agence. Aujourd’hui, voici Le Clan Hootsky. Même agence, nouveau nom.

Hootsky, quant à elle,  est le nom de l’agence de communication digitale créée en 2014 par Trystan Lamouller et Lucas Latare.  Aujourd’hui, elle décide de s’associer avec La simple agence pour créer Le Clan Hootsky. Ainsi, La simple agence et Hootsky deviennent toutes deux Le Clan Hootsky.

Pourquoi Le Clan Hootsky ?

Le Clan signifie regroupement, famille. Hoot, en anglais, induit le hululement du hibou, oiseau sacré, symbole d’intuition et d’intelligence clairvoyante, de savoir et de sagesse, mais aussi d’énergie redoutable.
Lire la suite…

Les marques et les enfants

Le 19 mai 2016, par Jean-Jacques URVOY
Marques et enfants

Les enfants aiment les noms des marques, parce qu’elles sont des repères. Comme pour les noms destinés aux adultes, la recherche d’un bon nom de marque pour une gamme enfants reste un challenge difficile à réussir. Les enfants réagissent sur un mode de « J’aime/J’aime pas », sans explication.

Pour eux, les noms doivent toujours être faciles à retenir, notamment chez les plus jeunes, même s’ils ne sont pas forcement faciles à prononcer : les enfants ont de très grandes capacités d’adaptation. En général, le nom doit être drôle. Les noms doivent aussi séduire les parents et notamment les mères. La recherche de nom devient alors plus complexe.

Comme pour toute marque, on peut définir plusieurs catégories de noms pour une marque enfant * :

• Les noms dits « de pure invention » sans sens particuliers en apparence.
• Les noms adultes adaptés aux enfants.
• Les noms nostalgiques pour séduire les parents.
• Les noms magiques.
• Les noms qui reprennent les noms des héros ou mascottes.
• Les noms évocateurs du produit pour ce qu’il est, pour sa forme, pour le résultat ou bénéfices consommateurs sont aimés.

Le préfixe ou le suffixe kid ou kids est très courant : les mères de 2016 parlent anglais, et comprennent le sens des marques. Ainsi, La Grande Récré commercialise Moov’Go por les jeux de plein air. En alimentaire, la marque Kidiboo désignait un fromage pour enfants.

Les noms « de pure invention » : Mister Freeze

Cette glace à l’eau porte un nom exotique que les petits français ne perçoivent pas forcement comme lié au froid et à la nature même du produit (même si l’apprentissage de l’anglais est cependant désormais répandu chez des enfants très jeunes).
Le nom est drôle et presque amusant à prononcer, il est aussi en écho avec le personnage à chapeau présent sur le packaging et en communication : les enfants sont de très grands amateurs de cohérence marketing.

Les marques adultes adaptées aux enfants : CHARAL KIDS

La marque a créé un produit avec des réalités enfantines : grammage adapté, texture tendre et aisée à consommer. Les mères perçoivent l’intérêt du produit, tout comme les enfants. « Kids » signifie enfants, et renforce Charal dans son statut d’expert en viande.

Les noms qui évoquent plus l’enfance que les enfants : Petit écolier
C’est un des cas typique, son imagerie est également tournée vers le passé : ce produit, acheté pour les enfants est également réservé aux adultes !

 

Les noms magiques : KINDER

Pour les germanophiles, c’est une évidence, pour les autres ; le préfixe KID aide à la compréhension. Vient aussi la force de la marque, sa communication permanente qui la fait durer dans le temps et qui font de cette marque une sorte de madeleine de Proust.

Les noms héros ou mascottes : MILKA

C’est une marque qui est à la fois liée au bon lait des Alpes et est, dans le même temps, le prénom de la célèbre vache mauve…qui porte son nom sur sa robe en communication.

Les noms évocateurs

Ils évoquent le produit pour ce qu’il est : pour sa forme, pour le résultat ou les bénéfices consommateurs induits.

Frosties, c’est un peu le bruit et le craquement de la céréale que l’on consomme.
Pom’Potes, précise immédiatement ce qu’est le produit, traduit la notion de copain (Potes), de mouvement (produit nomade), et même le bruit émis par le sachet lorsqu’on le presse. Un nom suffisamment sérieux pour les mères (pas de surenchère type tête de Mickey pour réussir).

 

* voir : « Créer un nom de marque » par Catherine Lalanne-Gobet, Eyrolles

D’après « Gérer une marque enfant », Eyrolles Ed. par Jean-Jacques Urvoy et Annie Llorca. Photo : Fotolia_72270343_XS

Le Clan Hootsky : une équipe nouvelle

Le 23 février 2016, par Jean-Jacques URVOY
la simple agence

L’agence Le Clan Hootsky, nouveau nom de La simple agence, s’est renforcée cette année avec l’arrivée de Trystan Lamouller et Lucas Latare, fondateurs d’Hootsky. Lucas Latare est un ancien de La simple agence.  Le Clan Hootsky reste une agence de communication généraliste, qui allie stratégie (marque, communication) et opérationnel : design, print, et digital. Lire la suite…

Riton la Manivelle

Le 30 septembre 2015, par Jean-Jacques URVOY
riton la manivelle

Lorsqu’on habite Paris, on ne visite jamais la Tour Eiffel. De la même façon, on n’écoute jamais l’un des derniers chanteurs populaires de rue. J’ai toujours connu Riton la Manivelle. Il se promène avec un orgue de Barbarie dans les hauts de Belleville, et souvent il est invité dans des soirées privées. Riton est une figure de Paris, un monument historique.

On n’en parle pas dans les guides et les guides ne font pas l’effort de grimper au restaurant Le Vieux Belleville. Il chante bien, il chante fort. Il connaît tout le répertoire des chansons populaires par cœur. Et il a aussi les siennes. Au Vieux Belleville, on vous remet un livret avec les chansons de Riton, et tout le monde chante. Parfois, un accordéoniste l’accompagne. Pas pour faire parisien, mais parce que ces chansons-là, c’est avec un accordéon que ça se chante. Et il faut y aller avec des amis. Lire la suite…

La simple agence, partenaire des Biocitech Days

Le 26 juin 2015, par Jean-Jacques URVOY
Claude Bartolone aux Biocitech Days

Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale, a inauguré les Biocitech Days, événement dédié au parcours du financement des entreprises de santé et biotechnologies. La simple agence en était l’un des opérateurs. C’est dans le grand auditorium de Biocitech, à Romainville, que les entreprises lauréates du concours de pitchs, PHYCOPHARMA, KALLISTEM et HPE INGREDIENTS ont été récompensées.

Les lauréats du concours de pitchs ont été annoncés dans la soirée et les prix ont été remis par la Bibliothèque Nationale de France (BnF), Crescentia consulting, EY, Granrut et La Simple Agence. Dans un premier temps,  25 entreprises avaient été sélectionnées parmi les postulants inscrits sur le site, pour présenter sous forme de poster leur activité aux investisseurs. Lire la suite…